Skip to content Skip to navigation

DIY, Home & Garden 2015 : l’approche intégrée porte ses fruits !

DIY, Home & Garden 2015

DIY, Home & Garden 2015, le salon professionnel pour le secteur du bricolage, du home improvement et du jardinage peut déjà annoncer plus de 100 exposants 5 mois avant l’ouverture des portes du salon. L’événement est donc sur la bonne voie pour à nouveau accueillir plus de 150 fournisseurs en septembre 2015. Le salon, qui se tiendra pour la première fois à Kortrijk Xpo, investit à fond dans une approche intégrée et une collaboration directe, tant avec les détaillants que les fournisseurs. Le fait que cette approche porte ses fruits est non seulement illustré par le grand nombre d’exposants actuel, mais aussi par la participation récurrente de divers leaders du marché dont Calodar, Eglo, Van Marcke et Grosfillex, qui sauront apprécier ce vent nouveau.

Avec l’intégration du terme ‘garden’ dans le nom de salon, l’organisation veut aussi faire un pas vers l’intégration plus avancée du secteur du jardinage au salon. Et cela entraînera son lot de conséquences...
« Cette année, outre les exposants traditionnels, tels que Garden Trade International (Giardino), Polet, Edialux, Husqvarna, et bien d’autres encore, le salon pourra aussi compter sur l’intérêt d’entreprises comme Bayer Cropscience et Scotts », déclare Pieter Desmet, Sr. Exhibition Manager de DIY, Home & Garden. Le jardin sera aussi mis à l’honneur dans le programme annexe du salon. Il y aura p. ex. un séminaire de Phytofar au sujet de la nouvelle phytolicence et de la manière dont elle fonctionnera dans la pratique dès le 25 novembre 2015.

Outre des stands et des séminaires, DIY, Home & Garden 2015 construira aussi un square de démonstration. Ici, les exposants pourront organiser diverses formations et démonstrations sur leurs produits (et leur utilisation). Ainsi, le salon s’adressera également à un nouveau groupe cible de visiteurs ; on ne se limitera plus qu’aux responsables des achats et aux propriétaires, puisque les responsables de magasins et de rayons seront eux aussi concernés.
« Il faut encore attendre les réactions, mais vu que cette demande émane du groupe d’exposants même, les attentes sont élevées », dit Pieter Desmet.